0
Panier
Votre panier est vide.
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit
lorem ipsum dolor sit

Présentation de l'Exposition

En 2009, pour célébrer le 20 e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, j’ai exposé ma collection composée d’œuvres réalisées depuis 1989 sur des fragments du Mur par de grands artistes internationaux : Arman, Buren, Eduardo Chillida, Ilya Kabakov, Richard Long, Robert Longo, Sol Lewitt, Takis, Erik Boulatov, Peter Klasen, Mimmo Paladino... Avec le soutien du ministère de la Culture, une première exposition a eu lieu à Paris, une seconde à Berlin, puis pour le jour anniversaire, une troisième à Moscou le 9 novembre au centre d'art contemporain Winzavod en partenariat avec la Fondation Rostropovitch.

J'ai conservé depuis plus de vingt ans une trentaine de fragments vierges, sans doute les derniers, du Mur situé côté Est et dans le no man's land. Ceux-ci ont permis la création d'une nouvelle collection pour le 25e anniversaire de la chute du Mur rendant un hommage particulier à ses artistes emblématiques qui l’ont peint avant sa chute.

Les premières interventions sur le Mur de Berlin étaient toutes éphémères et souvent anonymes. Si certaines peintures existaient dès 1982 comme celle de l'américain Jonathan Borofsky, ce sont les français Christophe-Emmanuel Bouchet et Thierry Noir qui ont réalisé, dès le début 1984, en dépit des risques encourus, de véritables fresques murales. Ils seront suivis par les allemands Peter Unsicker, Heinz J. Kuzdas, Indiano, Kiddy Citny, Rainer Fetting puis par les américains Keith Haring, Ron English Richard Hambleton et le suisse Luciano Castelli. Tous contribuèrent, de 1984 à 1989, à cette effervescence picturale qui a généré le nouveau mouvement artistique berlinois.

Pour parfaire cet hommage et le projeter dans le monde d'aujourd'hui, il m’a paru important d'y associer de grands artistes internationaux du Street Art, mouvement artistique urbain majeur qui modifie notre approche culturelle de la ville. C'est avec enthousiasme qu'ils se sont joints à la collection “Art Liberté”, célébrant ainsi l’art, la ville, l’histoire et la liberté.

Offrir la culture au plus grand nombre : c'est le formidable pari de Michel Seydoux, Président du LOSC qui donne l'accès gratuit à cette exposition “Art Liberté – du Mur de Berlin au Street Art” - au vaste public du football qu'il connaît si bien.

L'exposition se tiendra au Domaine de Luchin, ouvert depuis 2007 et magnifiquement restauré par le LOSC pour en faire son centre d'entraînement et de formation.

Composée initialement de trente œuvres, “Art Liberté”, collection vivante, s'enrichit à cette occasion de nouvelles pièces. – Sur un même fragment du Mur situé côté Ouest, deux artistes célèbrent les icônes de la musique pop. L'artiste lillois de renommée internationale Jef Aérosol représente David Bowie accompagné de son inséparable ami Iggy Pop lors de leur période berlinoise et l'artiste australien réputé JimmyC célèbre Lou Reed. – Le LOSC s'est lui également procuré un imposant fragment du Mur sur lequel C215, l'artiste de référence du Street Art international pour la qualité de ses pochoirs et sa technique picturale, rend hommage à Eden Hazard, célèbre footballeur belge formé au LOSC. Thierry Noir, artiste emblématique du Mur, nous offre une de ses têtes colorées dédiée aux générations futures. – Deux murs du Centre d'entraînement seront également peints. Le premier le sera par les trois peintres incontournables du Mur de Berlin : Kiddy Citny, Christophe-Emmanuel Bouchet et Thierry Noir, et le second par deux grands artistes du Street Art, le Brésilien L7M et l'Australien JimmyC.

La fresque originale (13 m x 3 m) réalisée rue d'Alsace à Paris par L7M pour le 25e anniversaire de la chute du Mur y sera présentée./p>

Des photographies historiques du berlinois Heinz J. Kuzdas, peintre du Mur, témoigneront de l'existence d'œuvres antérieures à la chute du Mur, toutes éphémères, constamment recouvertes et renouvelées.

Enfin, seront exposées trois Trabant, voiture symbolique de l’Allemagne de l’Est, spécialement peintes pour “Art Liberté" par les trois artistes Thierry Noir, Christophe-Emmanuel Bouchet et Kiddy Citny.

Toutes les structures métalliques des œuvres ont été conçues par le sculpteur américain Adam Steiner.

Deux films sont diffusés à l’occasion de l’exposition. Le premier, réalisé par la chaîne de télévision allemande Deutsche Welle, retrace l’histoire du Mur : sa construction, son dispositif sécuritaire, sa chute et la liesse populaire qui suivit.

Le second, intitulé “Éphémère”, a été spécialement tourné par Christian Guyonnet pour “Art Liberté". Il présente les œuvres peintes sur le Mur à partir de photos d’archives de l’artiste peintre et photographe Heinz J. Kuzdas. Le film est commenté par ce dernier et par Thierry Noir, Christophe-Emmanuel Bouchet et Kiddy Citny.

Ce film révèle pour la première fois le happening historique très provocant de Christophe-Emmanuel Bouchet. En 1987, après avoir exécuté ses premières fresques côté Ouest avec Thierry Noir, il peint du côté Est - deux ans avant la chute du Mur !

Muni de son téléphone portable, le visiteur pourra, grâce aux QR codes figurant sur les cartels des œuvres ou dans ce catalogue, suivre la création de l'œuvre et l’interview de l’artiste en version française ou anglaise.

Le public découvrira également les post'it poétiques en forme de haïku du poète urbain Jean-Pierre Lemesle dédiés à chaque œuvre.

Cette collection unique nous fait voyager du Mur de Berlin au Street Art le plus contemporain. Tout comme l'avait fait à Berlin au lendemain de la chute du Mur Mstislav Rostropovitch en interprétant des suites de Jean-Sébastien Bach, elle nous démontre, qu'un mur où qu'il soit, ne peut emprisonner la Culture !

Sylvestre Verger - Commissaire général

Domaine de Luchin

Infos Pratiques

du 25 mars au 29 mai 2016
Domaine de Luchin
Grande Rue
59780 Camphin-en-Pévèle

Entrée gratuite
Le week-end de 14h à 18h
Réservation obligatoire
en cliquant ici


© 2016 | Art-Liberté